Santé

L'amélioration de l'accès aux soins sur notre territoire est une ambition forte de l'Eurodistrict SaarMoselle, qui se traduit par son engagement dans la coopération sanitaire transfrontalière.

Cette dernière bénéficie d'un contexte favorable depuis les années 2000, grâce d'une part à l'émergence de bases juridiques (Accord-cadre franco-allemand de 2005-2006) et de premières coopérations d'autres part :
  • 2008 : Convention sur les services de secours transfrontalières entre la Lorraine et la Sarre ;
  • 2013 : Convention cardiologie (SHG-Kliniken Völklingen / CHIC Unisanté + Forbach) ;
  • 2014 : Convention formation soins infirmiers (IFSI Sarreguemines / SHG-Kliniken Völklingen) suite à une coopération ayant débuté en 2003.
Avec la convention MOSAR (2019) et le projet GeKo (2020-2022), la coopération sanitaire se structure et s'intensifie sur le territoire Sarre-Moselle, qui fut même un exemple de gestion de crise transfrontalière du fait de la coordination de transferts de patients lors de la première vague pandémique du Covid 19 et par la mise en place du centre de dépistage franco-allemand de la Brême d'Or en mars 2021, lors de la deuxième vague.

En parallèle de la stratégie de structuration et de l'approfondissement de la coopération sanitaire locale par la mise en place de nouvelles coopérations, l'Eurodistrict SaarMoselle porte également une stratégie plus globale pour un meilleur accès aux soins sans frontière pour les habitants de la région. En effet, lors de l'Assemblée du GECT Eurodistrict SaarMoselle qui s'est réunie le 17 novembre 2021, les élus des différentes entités communales et intercommunales membres ont adopté à l'unanimité la résolution relative à la mise en place d'un CORRIDOR MOSAR, c'est à dire d'un territoire de santé transfrontalier entre la Sarre et la Moselle.

Pour ce faire, l'Eurodistrict SaarMoselle mobilise actuellement l'ensemble des acteurs du territoire afin d'obtenir le droit à l'expérimentation prévue à l'article 13 du Traité d'Aix-la-Chapelle de 2019 auprès des États français et allemand, de même que le soutien de l'Union européenne.