Eurodistrict Saarmoselle
 

Journée de la santé SaarMoselle des besoins identifiés et de nouvelles perspectives

Journée de la Santé SaarMoselle : des besoins identifiés et de nouvelles perspectives pour la coopération sanitaire transfrontalière

 

Le 22 septembre, la Journée de la Santé SaarMoselle a été organisée dans le cadre du projet « GeKo SaarMoselle - Structuration de la coopération sanitaire dans la région SaarMoselle », avec pour objectif de dessiner un premier bilan à mi-parcours du projet, de recenser les besoins du territoire en santé et de tracer de nouvelles perspectives pour la coopération sanitaire transfrontalière.

 

En ouverture de l'événement, des acteurs ont été honorés pour leur engagement exceptionnel dans la lutte contre la pandémie, à savoir :

·         Le SDIS 57, représenté par M. Gaston ADIER, Maire de Carling et Vice-Président du Conseil d'Administration du SDIS 57

·         La Saarbrücken Feuerwehr, représentée par M. Holger NEUBERT, Chef du service "secours" des pompiers professionnels de Sarrebruck

·         Dr. Christian BRAUN, Directeur du Klinikum Saarbrücken

·         Dr. Stefan WATREMEZ, Cardiologue à la SHG-Kliniken Völklingen

·         Mme Isabelle PRIANON, ancienne Directrice de l'Eurodistrict SaarMoselle

  Journee santé Médailles tous

De gauche à droite: Peter Gillo, Sébastien Girard, Uwe Conradt, Dr. Stefan Watremez, Dr. Christian Braun, Holger Neubert, Gaston Adier, Marc Zingraff, Gilbert Schuh

 

L'après-midi, un atelier a été organisé pour recenser les besoins en matière de santé auprès des élus locaux de la région. Les sujets suivants sont apparus comme prioritaires :

·         Désertification médicale de la région : Manque de médecins généralistes et spécialistes (nombreux départs à la retraite, manque d'attractivité pour l'installation de jeunes médecins).

·         Accès aux soins transfrontaliers : Manque d'information sur les possibilités de parcours de soins transfrontaliers, difficultés administratives pour y accéder.

·         Besoins en santé grandissant : Une démographie vieillissante en Moselle-Est, avec de nombreux frontaliers retraités qui ne sont plus éligibles à la prise en charge des soins par l'assurance-maladie allemande.

·         Améliorer la coopération sanitaire : Nécessité d'établir des statistiques locales pour aiguiller les politiques de santé transfrontalières, améliorer l'accord-cadre franco-allemand, rendre les soins accessibles à TOUS les patients (pas seulement pour les soins hospitaliers).

Suite à cet atelier,

·         Monika BACHMANN, Ministre de la Santé du Land de Sarre ;

·         Dr. Cem ÖZBEK, Chef de la cardiologie à la SHG Völklingen, Croix de l'Ordre fédéral du Mérite pour son engagement lors de la pandémie ;

·         Peter GILLO, Président du Regionalverband Saarbrücken et Vice-Président de l'Eurodistrict SaarMoselle ;

·         Dr. Christian BRAUN, Président de la Fédération Hospitalière Sarroise ;

·         Catherine GRÄBER et Vincent MULLER, Secrétaires Généraux du Comité franco-allemand de Coopération Transfrontalière

ont confronté les besoins du territoire aux possibilités ouvertes par le Traité d'Aix-la-Chapelle.

 

Journee santé podium

 De gauche à droite : Annette Gerlach, Monika Bachmann, Dr. Cem Özbek, Peter Gillo, Dr. Christian Braun, Cathrin Gräber, Vincent Muller

 

Sont ressorties de cette discussion les idées suivantes :

·         La nécessité d'une structure porteuse : Pour centraliser l'information et coordonner la coopération transfrontalière en matière de santé sur le territoire de l'Eurodistrict.

·         Un corridor pour les soins transfrontaliers : Mettre en place, à titre expérimental, un corridor de 30km de part et d'autre de la frontière où les habitants bénéficieraient d'une double assurance maladie franco-allemande, permettant un accès facilité aux soins sans frontière.

·         Un soutien institutionnel : Le Comité franco-allemand de Coopération Transfrontalière se tient à la disposition de l'Eurodistrict afin de faire remonter aux gouvernements nationaux tous les obstacles qui y freineraient la coopération sanitaire.

·         Une invitation : La Ministre de la Santé du Land de Sarre propose d'inviter l'ensemble des caisses d'assurance maladie de part et d'autre de la frontière afin de régler les problèmes des coopérations actuelles et de tracer des perspectives communes.

 

Ce sont donc de belles perspectives qui s'ouvrent pour la coopération sanitaire sur l'espace SaarMoselle, perspectives dont nous vous informerons régulièrement des réalisations pratiques !

 

Sante 22.09.21