Eurodistrict Saarmoselle
 

Projet GeKo SaarMoselle

 Logo interreg GeKo

Suite à la signature de la convention MOSAR et fort de son rôle pivot dans ce dispositif, le GECT a saisi l'opportunité qu'offrait le dernier appel à projet du programme INTERREG VA Grande-Région pour lancer un projet de création d'une structure pérenne de coopération sanitaire transfrontalière sur le territoire de l'Eurodistrict. Les objectifs sont d'accompagner les acteurs, de les faire travailler en réseau et de réaliser des projets transfrontaliers de coopération et d'intégration, dans l'esprit du traité d'Aix-la-Chapelle signé le 22/01/2019.

 

Ce projet intitulé « GEKO SaarMoselle » permettrait d'assurer, dès son lancement, le suivi de la convention MOSAR et son extension sur d'autres disciplines (par exemple : médecine nucléaire, soins de suite et de réadaptation,...) ainsi que de promouvoir la coopération sanitaire sur le territoire de l'Eurodistrict. L'avant-projet a été déposé le 31/10/2019 au secrétariat conjoint du programme. Le projet s'inscrit sur une durée de 3 ans (01.01.2020 - 31.12.2022) et s'inscrit dans l'axe prioritaire „ Améliorer les conditions de vie" du programme avec comme objectif d‘"améliorer l'offre concertée en matière de soins et de prévention".

 

Trois actions de travail ont été retenues :

1. Le renforcement de la mise en réseau des acteurs et la mise en place d'une structure pérenne pour la coopération sanitaire transfrontalière sur le territoire de l'Eurodistrict SaarMoselle.

2. L'élargissement et l'optimisation de la coopération sanitaire transfrontalière, en particulier :

- le développement des coopérations inter-hospitalières,

- la définition des possibilités d'un Contrat Local de Santé transfrontalier,

- l'amélioration (dématérialisation) des échanges entre les hôpitaux et les caisses,

- l'amélioration et la facilitation de la mise en œuvre de la convention sur les urgences,

3. L'information des populations et des professionnels de santé.

 

L'Eurodistrict SaarMoselle en tant que chef de file du projet, la MGEN et l'hôpital SHG-Kliniken Völklingen sont les opérateurs financiers du projet. L'ARS Grand Est, le ministère sarrois de la santé sont cofinanceurs. Une demande de cofinancement auprès de l'Union européenne est en cours, l'avant-projet ayant obtenu un « go » du programme Interreg VA Grande Région. Les principaux signataires de la convention MOSAR sont partenaires stratégiques du projet. Le SDIS 57 et le ZRF y sont également associés.