Eurodistrict Saarmoselle
 

Nouvelle Stratégie 2021-2027 pour l'Eurodistrict SaarMoselle

Stratégie de l'Eurodistrict SaarMoselle pour la période de programmation 2021 à 2027.

 

Le programme d'action de l'Eurodistrict défini dans la stratégie territoriale SaarMoselle 2020 est arrivé à son terme. Afin de se doter d'un nouveau programme d'action, le bureau de coopération a lancé il y a plusieurs mois le processus de consultation de ses membres pour élaborer sa nouvelle stratégie territoriale à horizons 2027. Cette stratégie est porteuse des ambitions de l'ensemble des politiques territoriales et permettra également d'intervenir auprès des instances pour obtenir la mobilisation de nouveaux crédits européens, mais aussi le co-financement des différents acteurs de la coopération transfrontalière à l'échelle nationale, régionale ou encore locale.

 

La stratégie territoriale est le reflet des objectifs que se sont fixés les membres de l'Eurodistrict à moyen et long terme. Certains projets financés par le « Fonds Européen de Développement Régional » (FEDER) s'inscrivent dans une continuité des programmes européens qui soutiennent la coopération transfrontalière. Ainsi, les projets du Programme INTERREG V A Grande Région lancé à la fin de la période de programmation précédente continueront sur la nouvelle période. C'est par exemple le cas pour le projet de crèches transfrontalières « Babylingua », ou encore le projet de coopération sanitaire « GeKo ». S'ajoutent des nouveaux projets issus du bilan des actions de la période précédente et des réflexions des groupes de travail pour les 5 grands axes thématiques retenus pour le territoire SaarMoselle que sont :

·    l'interculturalité et le bilinguisme

·    le développement économique,

·    le développement territorial et urbain durable, le transport

·    la santé

·    ainsi que le tourisme.


Strategie 2027 Thematique F
 
La première ébauche de la stratégie territoriale présentait 23 groupes de mesures comprenant en tout 83 actions concrètes qui constituent le plan d'action opérationnel. Le bureau de coopération a soumis ces 2 listes de projets à ses délégués, afin qu'ils puissent désigner les groupes de mesures prioritaires pour le développement du territoire et les mesures individuelles qu'ils souhaitent mettre en place avec le soutien de leur collectivité. 

De cette consultation résulte une majorité représentative avec une participation quasi égale entre les membres français et les membres allemands. Afin d'établir un classement des résultats, les projets ont été répartis en 3 niveaux de priorité :

·         La première catégorie reprend les projets phares soutenus par de nombreux élus français et allemands.

·         La seconde catégorie comprend les projets souhaitables pour lesquels des travaux préliminaires sont en cours ou pour lesquels des obstacles juridiques ou administratifs restent à lever.

·         La dernière catégorie intitulé « nice to have » comporte des projets peu plébiscités pour lesquels la mise en place semble complexe à réaliser ou alors ils dépendent d'autres réalisations à effectuer dans un premier temps.

 

Réunis dans le cadre de son Assemblée les élus ont adopté la priorisation des projets proposée. A partir de ce classement se dessine la feuille de route de l'Eurodistrict pour ces prochaines années. Le choix définitif des mesures dépendra avant tout de la volonté des partenaires, des possibilités de cofinancement européens, mais aussi des ressources financières et en personnel que l'Eurodistrict et ses partenaires peuvent mettre à disposition.