Eurodistrict Saarmoselle
 

Vers un nouveau projet de coopération sanitaire

 

Après avoir accompagné avec succès la préparation et la signature de la Convention sanitaire MOSAR, l'Eurodistrict est maintenant chargé de coordonner un nouveau projet en matière de coopération sanitaire, le projet GeKo. Ce dernier, soutenu par l'Agence régionale de Santé Grand Est et le Ministère sarrois de la santé, fait aussi l'objet d'une demande de concours auprès du programme Interreg VA Grande Région.

 

Le projet GeKo poursuit plusieurs objectifs. Il doit tout d'abord permettre d'aboutir à la définition et à la création d'une structure de coopération sanitaire transfrontalière sur le territoire de l'Eurodistrict afin d'accompagner les acteurs de la santé et de les faire travailler en réseau de manière pérenne.

Le projet sera aussi le cadre idéal pour assurer le suivi de la convention MOSAR et de son extension sur d'autres disciplines (par exemple : médecine nucléaire, soins de suite et de réadaptation,...). Un autre axe de travail retenu est l'information des populations et des professionnels de santé sur le territoire de l'Eurodistrict.

 

Le projet GeKo pourrait également fournir un cadre pour traiter le thème de la "gestion transfrontalière des situations de crise dans le secteur de la santé", afin que les acteurs de la santé puissent apprendre comment une telle situation de crise est gérée en France et en Allemagne, afin que le flux d'informations puisse être assuré par-delà les frontières et que la coordination de l'assistance puisse être organisée. En particulier les aspects suivants pourraient être abordés :

-        le déclenchement de la crise - qui informe l'autre partie ?

-        les premiers secours aux malades ou aux blessés

-        la demande de personnel supplémentaire (médecins, personnel infirmier, etc.) ou de ressources techniques

-        les procédures d'échanges de personnel

-        la connaissance de l'équipement technique des hôpitaux de l'autre côté de la frontière

-        la connaissance de la capacité en lits de l'autre pays...

 

Le projet GeKo s'inscrit sur une durée de 3 ans (01.01.2020 - 31.12.2022). L'Eurodistrict SaarMoselle en tant que chef de file du projet, la MGEN et l'hôpital SHG-Kliniken Völklingen sont les opérateurs financiers du projet. L'ARS Grand Est et le Ministère sarrois de la santé sont cofinanceurs. Les principaux signataires de la convention MOSAR sont partenaires méthodologiques du projet. Le SDIS 57 et le ZRF y sont également associés.

 

Une demande formelle de cofinancement auprès de l'Union européenne est en cours, l'avant-projet ayant obtenu un « go » du programme Interreg VA Grande Région.