Eurodistrict Saarmoselle
 

La crise du coronavirus et son impact sur le GECT

La crise sanitaire a bouleversé plus d'une feuille de route pour l'année 2020. Plusieurs projets de l'Eurodistrict ainsi que le fonctionnement de ses organes ont été directement impactés par les mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus. Différentes dates du nouveau calendrier n'ont pas encore pu être fixées, mais pour certains rendez-vous, ce n'est que partie remise.

Il en est ainsi pour notre participation au salon de Hanovre. Notre comité directeur s'est exprimé en faveur d'un engagement de l'Eurodistrict pour le salon de l'année prochaine qui devrait se dérouler du 12 au 16 avril 2021. Une nouvelle belle opportunité pour des entreprises ambassadrices du territoire de se présenter à de nouveaux prospects internationaux avec le soutien des développeurs économiques du territoire.
II en va de même pour la célébration de la 20e édition du Warndt Weekend qui devait avoir lieu le premier week-end du mois de juin. Nous avons prévu un report du traditionnel rassemblement de loisirs musicaux, culturels et sportif à l'année prochaine et espérons retrouver tous les bénévoles, les associations et les communes du territoire de SaarMoselle à ce nouveau rendez-vous.
Pour marquer les 10 ans de l'Eurodistrict l'opportunité était parfaite de pouvoir retourner là où avait eu lieu l'événement fondateur le 6 mai 2010. En effet, il y a 10 ans le jardin franco-allemand de Sarrebruck avait accueilli la cérémonie d'inauguration du GECT. C'est donc tout naturellement que ce lieu a été retenu pour organiser la fête du 10è anniversaire, au solstice de l'été à l'occasion de la fête de la musique. Ici encore, il faudra patienter plusieurs mois avant de pouvoir célébrer comme il se doit les 10 ans de la coopération transfrontalière sur le territoire SaarMoselle.

La situation exceptionnelle du report des élections municipales a conduit au maintien en place des représentants français de l'Assemblée de l'Eurodistrict jusqu'à nouvelle décision du gouvernement La Loi d'urgence du 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de covid-19 donne par ailleurs les pleins pouvoirs au Président pour maintenir les activités du GECT pendant cette période. Ce dernier a pris le parti de consulter systématiquement les Vice-présidents et les membres du Comité directeur avant de prendre des décisions qui relèveraient normalement de l'Assemblée. Cette solution nous permet de fonctionner.

 

En cette période de crise l'Eurodistrict a également assumé de nouvelles tâches, en assurant le rôle de plateforme d'informations entre les différentes instances locales sarroises et mosellanes, et en échangeant avec les autres Eurodistricts de la frontière franco-allemande, la Préfecture, la Région Grand-Est, le Département de la Moselle, le Ministère des Affaires européennes du Land de Sarre sur les principales difficultés rencontrées, essentiellement sur celles rencontrées au passage de la frontière pour des résidents frontaliers, des navetteurs ou encore certains professionnels.
Le GECT s'est par ailleurs engagé pour favoriser le transfert de patients mosellans atteint du Covid-19 vers la Sarre. Il s'agissait là essentiellement d'un rôle de coordination entre les différents hôpitaux signataires de la convention MOSAR et de concertation avec l'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est et le Land de Sarre qui ont permis le placement d'une quinzaine de patients vers le Saarbrücker Klinikum et les SHG Kliniken de Völklingen.

Enfin, de nombreux représentants de l'Eurodistrict ont lancé un appel commun au Président Macron et à la Chancelière Merkel pour plus de concertation et pour une réouverture rapide de nos frontières.